Comment le sport peut-il abimer notre périnée ?

Mis à jour : févr. 21


Si la question devait être posée aux sportifs sur leur raison de leur activité physique, quelqu’elle soit, la santé serait un point commun des réponses parmi le top 3, A COUP SUR ! Bouger, c’est bon pour la tête et le corps. Mais aussi étrange qu’il puisse paraitre, un sport inadapté, un rythme trop intense ou des postures mal réalisées peuvent avoir l’effet inverse. Le livre best seller “Abdominaux arrêtez le massacre ” du Dr Bernadette de Gasquet va sans ce sens. Edité en 2003, il met en avant comment des séries d’abdominaux répétitives et ennuyeuses, qui plus est, peuvent nuire à notre périnée et donc en conséquence agir négativement sur notre santé. Faisons le tour pour enfin prendre soin de ce muscle chéri qu’est le périnée.

Dans tout exercice, il faut prendre le temps de se positionner correctement sinon l'exécution ne peut être qu'imparfaite.



LE PÉRINÉE, CE MUSCLE TRÈS UTILE MAIS SOUS PRESSION Commençons par définir le périnée. C’est un muscle présent chez l’homme et la femme. Il soutient les voies digestives inférieures, urinaires et génitales, rien que ça ! Son rôle est de tout maintenir en place notamment quand les abdominaux exercent une pression lors des séances de sport par exemple. Le périnée subit d’autres pressions : poids des organes, surpoids, port de charges lourdes (métiers liés à la manutention, Crossfit…), impacts divers (sauts, course à pied, tennis…) et la grossesse pour les femmes qui entraine systématiquement la rééducation du périnée. La bonne nouvelle est qu’il s’agit d’un muscle et donc on peut s’y concentrer et le renforcer !

FAIRE DES ABDOS, C’EST RISQUÉ POUR LE PÉRINÉE Faire des abdos, c’est essentiel pour renforcer le dos et la chaine abdominale, véritable pivot du corps humain. Mais certains exercices poussent les organes vers le bas notamment les fameux crunchs. En relevant le haut du corps, on exerce une pression sur les organes internes qui sont donc invités à descendre et donc vive la descente d’organe (à terme) ! Le risque : des fuites urinaires/fecales et des douleurs ! Une fois la descente d’organes diagnostiquée, c’est trop tard donc oui au sport qui renforce vraiment le corps et à la PREVENTION, le credo du STUDIO M 🙂 Rajoutons également que les crunchs peuvent faire mal au dos en le creusant. Double effet “pas cool” n’est-ce pas !


MUSCLER LE PÉRINÉE POUR UNE SEXUALITÉ (PLUS) ÉPANOUIE Sentir son périnée est essentiel. Il s’agit de contracter comme si on souhaitant retenir un gaz, une urine. En répétant cette contraction, on contribue à muscler son périnée (attention, rapprochez-vous d’un médecin pour connaître l’intégralité de l’exercice à effectuer, durée de contraction/de repos, nombre de répétition, fréquence de l’exercice). Un périnée musclé chez la femme, c’est plus de sensation pendant la pénétration. Plus de sensation à la pénétration, c’est plus de plaisir pour les deux partenaires avec la sensation chez l’homme d’un sexe “serré” grâce à la contraction du vagin. Chez l’homme, un périnée musclé, c’est plus de vigueur : en effet l’afflux sanguin sera concentré dans la verge. De quoi se motiver pour travailler ses abdos différemment et muscler par ailleurs son périnée !

QUELS EXERCICES D’ABDOMINAUX FAUT-IL RÉALISER SANS IMPACTER LE PÉRINÉE ? Meryl Costa, votre coach Pilates au studio M sur La Possession, regorge d’exercices d’abdominaux qui ne mettent pas à mal votre périnée. Soyez certain que Meryl vous parlera de votre périnée lors de ses cours de Pilates car comprendre la raison d’un exercice et de l’importance de la posture font partie de la pédagogique de Meryl. Soyez sûr d’avoir la bonne posture avec l’accompagnement d’un coach si vous reprenez le sport ou si vous avez un passif médical compliqué/atypique ! La méthode Pilates est une méthode reconnue et adaptée malgré une descente d’organes qui s’effectue en complément d’un suivi avec un kiné et/ou une sage femme qui peut faire également une rééducation périnéale en parallèle. Même avec une descente de la vessie ou du rectum de 3 ou 4 cm, on peut voire il faut muscler le périnée pour au moins éviter l’opération. L’objectif est double : éviter l’opération douloureuse, limiter la descente d’organes.  9 femmes sur 10 ne marchent plus après l’opération. Le sport correctement pratiqué est votre allié santé pour bien vivre et vieillir !

Posts récents

Voir tout
Logo Studio M Réunion

1 rue Bois Jaune

Résidence Les Sabliers B

97419 LA POSSESSION

La Réunion

Tél. +262 692 44 74 97

@. meryl@studio-m.re

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram studio M
  • Linked in Studio M